14/08/2010

Balade de Dailly - Photos

Hello,

Voici le reportage "papillonesque" de notre ami Jean-Pierre.

Dailly-01.jpg
Dailly-02.jpg

Le tristan et le myrtil sont deux de nos papillons parmi les plus communs.

Le tristan apprécie les lisières, les prairies bocagères, les bords de route et de champs, les chemins forestiers, les clairières, les bois clairs, .....

Le myrtil apprécie également les milieux ouverts et les bois clairs.

Dailly-03.jpg
Dailly-04.jpg

Ce papillon, aujourd'hui commun, n'est apparu en Belgique qu'aux alentours des années 1930, en provenance du sud-est de l'Europe.

C'est une des espèces pour lesquelles les massifs d'orties sont importants (ponte des oeufs).

La forme ci-dessus est celle de la deuxième génération (celle d'été); la génération de printemps est plus orangée.

Dailly-05.jpg
Le tircis semble en extension dans différentes régions et pourrait profiter du réchauffement climatique.
Dans les zones ombragées, il aura tendance à rechercher les taches de lumière (par exemple dans les chemins forestiers).
L'orchis moucheron (appelé ainsi en raison du fait que la fleur a été comparée à un moucheron) est aussi appelé orchis moustique ou gymnadénie à long éperon.
Dailly-06.jpg
Principalement répandu en Fagne-Famenne-Calestienne (càd la région où nous étions), ce papillon apprécie les forêts feuillues, les lisières étagées, les clairières, les chemins forestiers ensoleillés. Il vole surtout de fin juin à fin juillet.
La femelle pond ses oeufs sur les feuilles de chèvrefeuille. Ce papillon hiverne au deuxième stade chenille.
Dailly-07.jpg
Le citron qui semble s'être raréfié dans certaines régions pourrait souffrir d'hivers doux et humides (risques accrus de maladies cryptogamiques).
La sylvaine est une espèce ubiquiste, très mobile, et peut facilement coloniser de nouveaux milieux favorables.
Le demi-deuil est une espèce particulièrement répandue en Fagne-Famenne-Calestienne où il fréquente les prairies maigres, humides, mais aussi les pelouses sèches, les talus des voies ferrées et les clairières.

12:09 Écrit par Thierry et Corinne | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

en effet, on a eu bien plus de papillons que d'oiseaux ^^

l'escargot est un escargot de Bourgogne non?

Écrit par : Laurent | 21/08/2010

Salut Laurent,

Tu as sans doute raison: il doit s'agir d'un escargot de Bourgogne. Bonne chance pour les exams.

Écrit par : thierry | 21/08/2010

Les commentaires sont fermés.